Étiquettes

, , ,

Il me reste une relecture, peut-être deux, si j’ai une montée d’angoisse, et je publierais un nouvel ebook chez Amazon.

C’est rapide, enchainer ainsi deux publications, mais ce sont des formats courts, donc mathématiquement, ça donne moins de travail de relecture.

Je viens de faire un peu de classement cette semaine, je n’avais pas conscience d’avoir autant écrit, au cour de ces dernières années : entre l’ordinateur et les deux derniers cahiers ( oui ! je préfère écrire à la main ), j’ai dénombré une cinquantaine d’histoires, en format nouvelle. Je n’ai pas encore mis le nez dans les quatre cahiers au fond du carton (ce  sont des écrits qui remontent à loin que je préfère laisser de côté pour l’instant).

C’est sans compter, un agenda (format XL) rempli de plans et d’idées notées, en attente d’être écrites.

Depuis le début de l’année, j’ai pris l’habitude de noter combien de mots j’écris par mois. Je suis entre 20 000 et 25 000 mots chaque mois, c’est normal que j’accumule !!!

Bref, tout ça pour dire que je vais continuer à éditer, à un rythme que je ne connais pas encore ( je déteste la phase de relecture ! Grrrrr).

Voici la couverture de mon prochain bébé :

couv_ETREINTEC’est une histoire courte, environ 8500 mots ( environ 38 à 40 pages d’un livre classique ).

La suite, bientôt….

Publicités