Étiquettes

, , , , , ,

Quelquefois je me demande pourquoi je me suis lancée dans ce défi personnel de publier un livre par mois. Dans mon esprit, il s’agissait de nouvelles de 10 000 mots.
Écrire 10 000 mots par mois n’est pas un objectif si compliqué, puisque l’année dernière ma moyenne mensuelle dépassait 20 000 mots.

Depositphotos_9260374_original-217x300
J’ai voulu vivre cette aventure pour bien des raisons. J’en ai expliqué certaines ici, et gardé les autres pour moi.
L’une d’elle était, aussi, de faire progresser mon niveau d’écriture. Car plus on écrit, plus on s’améliore ! Enfin, je crois. Non ! Disons que j’en suis persuadée.
Et de ce côté, je sens nettement, l’évolution. Ces derniers temps, mes textes sont plus structurés et je travaille plus dans le détail. Et, la conséquence c’est que mes histoires débordent allégrement des 10 000 mots, mon idée au départ ! Ce qui m’a valu de ne rien sortir en mai ! Je n’avais pas terminé dans les délais.

Demoiselle d’honneur, sortie en avril, fait déjà 12 400 mots. La maîtresse du capitaine, sortie en juin, fait 33 600 mots, et je suis dans les corrections de ma nouvelle histoire qui fait 19 000 mots pour le moment. Mais, je ne sais pas si je ne vais pas rajouter une scène !

En conséquence, je suis toujours à flux tendu ! Mais je ne renonce pas. Avec ce challenge, j’avais envie d’apprendre sur l’écriture et sur moi. Et, c’est exactement ce que je fais !

Donc, toutes ces explications pour dire que je suis en train de finaliser la prochaine histoire.
Et oui ! Je veux sortir mon prochaine livre avant la fin du mois (puisque le challenge, c’est un livre par mois).

Lorsque j’ai écrit « Demoiselle d’honneur », j’ai ouvert des pistes pour éventuellement en faire une série. Et comme j’ai cinq histoires qui tournent dans ma tête, j’ai poursuivi l’écriture dans cette voix là.
Donc il s’agit d’une seconde histoire, qui se passe en parallèle de la première : « Demoiselle d’honneur ».

Le titre sera vraisemblablement, « Sans engagement » ( Oui ! D’habitude à ce stade-là, j’ai déjà fait la couverture, et j’ai plus de certitudes ! ).

Il s’agit de l’histoire d’Émilie, l’une des cousines d’Annabelle, mon héroïne précédente. Elle est fleuriste-designer, et c’est elle qui a en charge toute la décoration florale du mariage.
Elle a perdu son père quand elle était enfant, et la famille est très soudée depuis cet évènement. Son oncle, le colonel fait office de figure paternelle. Il lui présente, dans des circonstances particulières ( je ne vais pas tout dévoiler !) Yan, l’un des membres de son état-major. Ils ont une aventure sans lendemain, quelques mois, avant le mariage.
Et bien sûr, elle est un peu chamboulée quand elle le voit débarquer le jour de la cérémonie. Dommage, il a déjà une petite amie ! Elle se console avec son cavalier, mais il n’empêche que ça continue de faire des étincelles, entre eux.

Une tite photo pour vous faire une idée d’à quoi ils ressemblent !

sans engagement - couple

C’est l’actrice Rose Byrne et lui, un beau mec de Pinterest 🙂 !

Autrement, cette histoire sera plus chaude que la précédente, et j’espère qu’elle vous plaira !

Rendez-vous à la fin du mois pour la découvrir !

Publicités