Mots-clefs

,

J’ai redémarré l’écriture depuis quelques jours, mais j’ai toujours autant de mal à rester quelques heures assise à mon bureau (ou vautrée dans le canapé) à écrire quelques centaines de mots. depuis le début d’année, mon organisation est toute détraquée et je ne parviens pas à me recaler et ça me désole.
J’ai donc décidé de me booster en participant au camp NaNowrimo. Quelques-uns d’entre vous se demandent sûrement : mais c’est quoi ce machin ? Il existe un challenge pour les auteurs chaque mois de novembre qui consiste à essayer d’écrire 50 000 mots en 30 jours. C’est un challenge personnel, il n’y a rien à gagner. Deux ans que je le tente sans jamais réussir. C’est difficile de reste focalisée sur l’écriture en permanence, ajouté à cela, je ne suis pas une rapide !
Lors de novembre 2014, j’avais tout de même atteint 37 400 mots, ce qui n’est pas si mal. Pour avril 2015, je me suis fixée 30 000 mots comme objectif. Ce n’est pas une grosse performance, mais ce sera toujours mieux que les 10 000 mots par mois de ces derniers temps.

Camp-Participant-2015-Web-Banner

Je ne suis pas en avance, je suis à environ 3000 mots, et il faut dire que je prends le train en route. Du coup, j’ai raté quelques infos essentielles comme le fait qu’il y a une nouveauté cette année : les auteurs peuvent se rassembler par groupe de 12 et se motiver ensemble. C’est certainement super, mais mon côté timide et sauvage fait que je ne connais pas énormément d’auteurs qui participent à ce genre d’événement, du coup, je le fais en solitaire.
Il y a bien un forum, mais là encore, je me vois mal déballer mes états d’âme à plein de monde.
Si ce système de groupe restreint existe pour la session de juillet ou le nano de novembre, j’espère que j’aurai progressé.

** Alors, ami auteur de romance ou d’érotisme, si tu passes par là et que tu veux te lancer dans un marathon d’écriture en juillet ou novembre et que tu vois quelques avantages à te motiver en groupe, fais-moi signe ! **

Donc, je me suis lancée dans l’écriture d’Orage tropical, le deuxième volet de ma série « Orage ». Dans le premier volet, vous aviez fait la connaissance de Raphaëlle qui a une sœur Maud, qui a tout largué pour aller vivre de sa passion pour la voile dans la mer des Caraïbes.
C’est donc d’elle dont il s’agit dans ce nouveau titre. Au départ, je n’arrivais pas à démarrer l’écriture car j’avais du mal à apprécier mon personnage masculin, il faut dire que généralement les hommes dans mes histoires ne sont pas de riches hommes d’affaires (je ne cours pas après ce cliché – mais j’abuse de plein d’autres 😉 ). Depuis nous avons fait connaissance lui et moi, et il a su se faire aimer et répondre à mes attentes. Il faut dire que je l’ai doté d’un physique plutôt avenant ! Il est si sexy !

james 111

Je passe aussi du temps à faire des recherches. Je commence à connaître la carte de la mer des Caraïbes, par cœur !  C’est presque de la cruauté mentale de regarder autant d’image de belles plages et de mer turquoise ! Mais bon, il fallait bien que je me mette dans l’ambiance.
Donc ça va beaucoup mieux, et je commence à avancer, mais sans suivre le plan ^^ ! C’est étrange, c’est plus clair dans ma tête que ce j’ai mis dans mon tableau de chapitres. Alors pour l’instant, je suis mon instinct. Quand je sentirai que je pars en cacahuète, je referai mon plan pour la énième fois. J’ai l’habitude !

Sinon petit rappel :
Mon livre « Désir inattendu » est sorti depuis une dizaine de jours et si vous ne vous l’êtes pas procuré, c’est le moment !
désir inattendu 01- 500

 

Publicités