Étiquettes

, , , , , , ,

Qu’elles furent longues et douloureuses, les corrections de ce livre ! Jamais, je n’avais autant souffert dans ma relation avec l’écriture !
Il fallait bien que ça arrive à un moment ou un autre ! Jusqu’à maintenant, j’avais vécu les choses de manière sereine et j’étais surprise des difficultés que rencontraient d’autres auteurs. Aujourd’hui, je sais et je compatis.

Cela dit, je n’ai pas rencontré de difficulté particulière pendant la phase de première écriture, mais la relecture m’a rebutée tout l’été.
Et j’ai terminé avec une période de malchance ces derniers jours : une rage de dents qui m’a assommé le week-end dernier. Inutile de vous dire que je n’étais pas dans les meilleures dispositions pour poursuivre les corrections finales et particulièrement, l’orthographe ( Bien que je sois persuadée d’avoir laissé mon quota de coquilles. Je me fais peur des fois, tellement je suis distraite) .
Enfin, pour finir, côté boulot, j’ai une surcharge de travail qui ne m’enchante pas vraiment.

rage de dent

Mais je suis finalement arrivée au bout de mon tunnel ! Et la voici, ma toute nouvelle œuvre : Orage tropical.

Celles qui me suivent en savent déjà un peu sur cette nouvelle histoire. L’héroïne est Maud, la sœur de Raphaëlle.

Elle porte encore la douleur de ses erreurs de jeunesse, dix ans plus tôt. Elle s’est faite de nouveaux amis et ne vit que pour son bateau. Oui, mais il y a un grain de sable dans l’équilibre qu’elle s’est créé. Il s’appelle James.

ORAGE TROPICAL -pitch

C’est un roman de 50 000 mots. C’est d’ailleurs étrange « Soir d’orage » qui en fait 44 000 donne 173 pages sur Amazon, alors que celui-ci avec 50 000 n’en fait que 159, alors que la mise en pages et le paramétrage sont à priori les mêmes. Est-ce qu’il y a moins de pages depuis qu’ils rémunèrent les auteurs à la page lue, dans leur système de KDP select ? Je n’ose pas le penser.
Autre bizarrerie, j’ai mis mon livre en ligne, le 30 septembre, et le site annonce une date de sortie du 28 septembre. Ça ne peut pas être une erreur, mais je me demande quel est l’intérêt. Là encore, j’imagine ça a un rapport avec le système de précommande.

Ça fait du bien de le voir enfin exister, ce livre. J’espère qu’il va vous plaire et que vous aurez envie de laisser des commentaires sur Amazon. Pour celles qui l’attendent sur Kobo, je m’y mets très vite !
Comme vous le voyez, je ne suis pas mieux organisée qu’avant. Alors que la plupart des auteurs communiquent sur une date de sortie, proposent des préventes, moi je suis toujours dans les choux. Franchement la partie marketing n’est pas celle qui m’amuse le plus. J’aimerais pouvoir me contenter d’écrire !

Maintenant que cette étape de la sortie est passée, j’espère avoir l’esprit libéré pour pouvoir consacrer un peu plus de temps à ce blog. Comme je l’ai déjà dit dans un article précédent, je veux le voir évoluer, le rendre plus intéressant, et vivant autrement que par la promotion de mes livres. J’y réfléchis !
D’ailleurs dernièrement, j’ai rencontré quelqu’un qui m’a conseillé de faire un questionnaire pour mieux connaître les lectrices de romance qui lisent en numérique. Je cogite là-dessus, et je vous solliciterai probablement pour répondre à quelques questions. Histoire d’y voir plus clair et savoir qui fait le public de la romance.

orage tropical couv 500

cliquez sur l’image pour accéder à Amazon

Sinon, je retourne à mon écriture pour achever le quatrième volet de « demoiselles d’honneur ».

À bientôt.

Publicités