Étiquettes

,

Donner des nouvelles de temps en temps, c’est un minimum ! Enfin ça devrait l’être !

Du coup, me revoici sur ce blog qui prend un peu la poussière. Il faut dire que côté écriture, je vis une année au ralenti.
L’an dernier encore, je tenais le compte des mots écrits chaque mois. Cette année, je ne relève même pas le peu de mes ventes.

0011bureau-02
Bon, je ne suis pas totalement à l’arrêt non plus. J’écris, en ce moment, une novella de Noël, démarrée il y a des années. Et puis, j’ai eu une période productive au printemps pendant laquelle j’ai écrit les trois nouvelles de la série « Divine ». Deux seulement sont sorties à ce jour. La troisième attend sans connaître sa date de sortie.
Elle attend que je termine le préquel de la série. Oui ! J’ai décidé d’adjoindre un volume 0 (zéro) gratuit à la série.
Car, il faut être lucide, avec la profusion des sorties, chaque nouveau livre est noyé dans la masse, et connait une vie très éphémère s’il n’est pas accompagné d’une grosse campagne de lancement, en plus d’être soutenu par une grosse communauté internet.
Un gratuit permet d’aller à la rencontre de nouvelles lectrices. Ce principe de gratuité est appliqué dans de nombreuses suites où le premier volume est offert. Je n’écris que des séries (pas des suites – non, non, ce n’est pas la même chose).
L’an passé, j’avais mis ma série « les filles du vignoble » sur Kobo avec un préquel gratuit. Et, il faut admettre que ça marche raisonnablement.
Disons que pour 400 préquels gratuits téléchargés, il y a environ 110 ventes du premier volume et 90 pour le second. 25 % de retour sur le premier livre me parait correct. (les chiffres sont approximatifs et datent de quelques semaines ou mois – je ne sais plus quand j’y ai regardé pour la dernière fois ).
C’est la seule série que j’ai sur Kobo, mais j’y ai également mis une autre nouvelle « la chaleur de son étreinte » qui n’est pas mise en avant par un gratuit. Je n’en ai vendu que deux sur cette plate-forme. Vous comprenez donc qu’un appel du pied avec un livre offert fait une sacrée différence !!!!
J’envisage donc de faire des préquels pour mes séries, si je dois les mettre sur Kobo. Sinon c’est inutile, je n’aurai aucune visibilité. En fait, je suis déjà en train d’y travailler pour « Demoiselles d’honneur » dont le premier volume ne me semblait pas être un préquel évident. Et cette envie rejoint celle que j’ai de revoir certains de mes livres. Du coup, j’ai devant moi, une masse énorme de travail sur mes textes et une motivation en dents de scie.

J’ai toujours écrit dans l’impulsion du moment sans jamais réfléchir à une vraie stratégie. Naturellement, ça marche jusqu’à ce que ça coince ! Je me rends compte que mes séries ne sont pas équilibrées en nombre de pages par volumes. De plus, chaque fois que je me suis lancée dans un nouveau projet, je n’avais réfléchi en profondeur à l’univers complet de mes personnages.
Bref ! En trois ans j’ai mûri. Et mon écriture aussi, je suppose. Je veux mettre de l’ordre dans tout ça, faire un lifting à mes écrits. Mais comme je suis incapable de tenir un délai ces dernier temps, je ne sais pas à quel rythme je vais me mettre à jour de tous ces changements. D’autant que je veux également les boucler du moins « les filles du vignobles » et « orages ». Pour « Demoiselles d’honneur’, je n’envisage pas de fin avant un bon nombre de volumes (la famille est nombreuse ).

Comme vous le voyez, je ne suis pas totalement disparue des radars, je suis juste au ralenti ! Mais promis, je me réveille bientôt !

Je vous donne une date de sortie pour le troisième volet dans un prochain billet.

00-laurine-promo1

coussin text appeal

 

Publicités