Bilan écriture d’avril ( Je sais! je suis à la bourre ) et mon premier concours d’écriture

Étiquettes

, , , ,

Bonjour tout le monde !

Vous trouvez sans doute que j’ai beaucoup tardé pour faire un bilan du mois d’avril, mais celles qui me suivent sur les réseaux sociaux savent que je suis en mode surbookée ces dernières semaines.
Celles et ceux qui étaient restés à ma liste de projets à finir, déjà bien fournie, mentionnée dans mon précédent article, ont raté un épisode !
Ce n’est pas grave, Voici la session de rattrapage !

Mon bilan écriture

Donc j’ai atteint le chiffre record de 54175 mots écrits au cours du mois d’avril ! (Sortez trompettes et sarbacanes, ça se fête ! ). En fait j’ai fait mon Nano en avril ! (pour ceux qui ne suivent pas il s’agit d’un défi d’écriture en novembre où il faut atteindre 50000 mots écrits, soit un roman).
Tout ça parce que je me suis lancée dans le pari fou d’écrire et corriger un manuscrit en deux mois et demi pour participer à un concours d’écriture, une sorte d’appel à texte, en somme ! Lire la suite

Publicités

Faire le ménage sur le blog

Étiquettes

,

Mais où j’étais passée ?

C’est la question que je me pose depuis quelques jours ! Je ne pensais pas avoir tant que ça, modifié ma façon d’être. L’image qu’on renvoie est tellement différente de ce que l’on imagine ! Je ne m’étais pas aperçue que j’avais laissé un vide depuis quelques mois. Et que j’étais quasiment portée disparue pour ma petite communauté de lectrices et amis virtuels du monde de la romance sur les réseaux sociaux.

Je ne m’en suis pas aperçue car j’ai continué d’écrire comme d’habitude. Seulement, je m’étais coupée de l’internet et, surtout, je n’ai pas publié sérieusement depuis un bon bout de temps. L’écriture remplit toujours autant ma vie, mais pour beaucoup, j’étais probablement passée à autre chose. Mais non ! Je suis toujours là ! Lire la suite

Des nouvelles… Une fois de temps en temps !

Non, je ne suis pas morte !

Celles et ceux qui s’intéressent encore à moi, le savent car ils voient passer de temps à autre des photos Instagram que je partage sur facebook.
Et ce sont mes uniques signes de vie… Je n’ai publier aucun livre depuis des lustres. Je sais… Ce n’est pas très sérieux.
Pourtant j’écris !
Je me suis même fixer pour objectif d’écrire pas moins de 10 000 mots par mois en 2018. Pour les trois premiers mois qui viennent de passer, je suis dans les clous ! Et l’année dernière avait été peu productive, mais quand même !

Lire la suite

Promenade dans les Pyrénées Aragonaises à L’Ainsa

Étiquettes

, , , ,

Comme je l’ai déjà dit dans l’article précédent, ce blog va s’élargir vers d’autres sujets que l’écriture et mes livres. Et j’entame cette mutation avec un peu de tourisme.

Aujourd’hui, je vais vous parler de mes vacances à Saint-Lary dans les Pyrénées. J’ai l’habitude d’y aller car mes beaux-parents ont une maison là-bas. Je connais bien la vallée d’Aure, et j’ai vu ce qu’il y a à voir, même si depuis plusieurs années nous n’y allions plus que l’hiver pour aller faire du ski.

Lire la suite

Résolutions de retour de vacances

Étiquettes

, , , ,

 

Fin de la pause estivale ( qui avait commencé en janvier dernier sur ce blog) .
Il semblerait que j’ai des soucis de communication ces derniers temps. J’avais disparu des radars, je sais…
Soyons honnête, le découragement était en partie responsable de ce silence sur le blog et les médias sociaux. Quand on est peu lu, il faut savoir trouver les ressources pour continuer. Si on n’arrive pas à motiver les autres pour vous suivre, difficile de se motiver soi-même.
Donc, j’ignore si je suis repartie pour une longue période de publication ; l’avenir me le dira. Mais c’est dans ces périodes charnières où l’on repart pour une nouvelle saison ou activité que l’on fait des listes, prend des résolutions. Bref ! Je me coince toute seule au pied du mur en notant ici les changements qui vont intervenir
L’idée de cet article était de parler de l’avenir du blog uniquement, mais une feuille de route plus générale est nécessaire pour un peu de cohérence. Lire la suite

Toute la série DIVINE

Au fil de l’année, j’ai écrit déjà deux nouvelles de la série. Je reviens vers vous avec le nouveau et dernier volet, ainsi que l’intégrale.

Quand Laurine débarque chez Jules avec son chien accidenté, elle appréhende les retrouvailles avec le vétérinaire qui la trouble encore… Après dix ans. Alors quand elle accepte le poste d’assistante, elle sait qu’elle s’engage dans un exercice éprouvant…

Vous pouvez le trouver sur Amazon, comme d’habitude ( ici ).

Mais ce n’est pas tout ! J’ai également créé un court préquel gratuit (enfin pour l’instant, il est bien possible qu’Amazon le repasse à 99ctes sans m’en informer ). Vous y rencontrerez les trois frères, héros des trois nouvelles. Une première découverte de ceux qu’ils sont avant !

C’est le jour du déménagement de Sara. Heureuse avec son mari, ils s’installent dans leur nouvelle maison avec l’aide de ses frères.
À cette occasion, chacun jette un œil sur sa propre existence.

Sur AMAZON & sur KOBO

Et enfin retrouvez l’intégrale de la série :

Découvrez Tom, Léo et Jules dans ces 3 nouvelles de la série  »Divine ».

Le goût de Clémentine – épisode 1

Quand elle finit avec sa voiture contre un arbre, pour Clémentine, c’est officiel : sa journée est définitivement pourrie. Mais comme si ça ne suffisait de son accident et d’avoir dû travailler un jour de congé, son ex qu’elle ne veut plus voir, s’est invité à la soirée où elle arrive enfin.
Heureusement, Tom qui s’est improvisé chevalier servant, joue son rôle à merveille. Et, il est très attirant, ce qui ne gâche rien !
Un détail : il n’est pas libre ! Une seule nuit ? C’est parfait quand on ne cherche pas l’amour !
*-*-*

Le secret de Méline – épisode 2

Méline est une mère de famille divorcée et débordée par son entreprise en plein essor. Alors pour pimenter son quotidien et oublier les soucis elle s’est accordée une petite fantaisie en la personne de Léonardo, un homme rencontré sur internet. Il est l’amant idéal, le secret de ses pauses déjeuner réussies jusqu’à ce que les choses se compliquent…

*-*-*

Le travail de Laurine – épisode 3

Quand Laurine débarque chez Jules avec son chien accidenté, elle appréhende les retrouvailles avec le vétérinaire qui la trouble encore… après dix ans. Alors quand elle accepte le poste d’assistante, elle sait qu’elle s’engage dans un exercice éprouvant…

J’espère que tous ces nouveaux personnages vous plairont ! J’attends vos commentaires !

Oui ! Je crée moi-même les couvertures de mes livres !

Étiquettes

, , , , , ,

Quand on s’auto-édite, on est souvent amené à acquérir de nouvelles compétences ou du moins à se débrouiller seule faute de moyens.

J’imagine que pour certains et certaines auteurs, l’étape « couverture » est un grand flou terrifiant. Pour moi, bidouiller les photos est un vrai plaisir.
Je le fais à mon niveau avec mes faibles compétences, mais ça m’éclate.

Je suis en plein dans la conception de mes prochaines couvertures. Je galère certains jours, et cela m’a inspiré un article.

mes-couvertures-pour-divine

Pour créer des images, il faut un logiciel. Lire la suite

Donner des nouvelles de temps en temps !

Étiquettes

,

Donner des nouvelles de temps en temps, c’est un minimum ! Enfin ça devrait l’être !

Du coup, me revoici sur ce blog qui prend un peu la poussière. Il faut dire que côté écriture, je vis une année au ralenti.
L’an dernier encore, je tenais le compte des mots écrits chaque mois. Cette année, je ne relève même pas le peu de mes ventes.

0011bureau-02
Bon, je ne suis pas totalement à l’arrêt non plus. J’écris, en ce moment, une novella de Noël, démarrée il y a des années. Et puis, j’ai eu une période productive au printemps pendant laquelle j’ai écrit les trois nouvelles de la série « Divine ». Deux seulement sont sorties à ce jour. La troisième attend sans connaître sa date de sortie.
Elle attend que je termine le préquel de la série. Oui ! J’ai décidé d’adjoindre un volume 0 (zéro) gratuit à la série.
Car, il faut être lucide, avec la profusion des sorties, chaque nouveau livre est noyé dans la masse, et connait une vie très éphémère s’il n’est pas accompagné d’une grosse campagne de lancement, en plus d’être soutenu par une grosse communauté internet.
Un gratuit permet d’aller à la rencontre de nouvelles lectrices. Ce principe de gratuité est appliqué dans de nombreuses suites où le premier volume est offert. Je n’écris que des séries (pas des suites – non, non, ce n’est pas la même chose).
L’an passé, j’avais mis ma série « les filles du vignoble » sur Kobo avec un préquel gratuit. Et, il faut admettre que ça marche raisonnablement.
Disons que pour 400 préquels gratuits téléchargés, il y a environ 110 ventes du premier volume et 90 pour le second. 25 % de retour sur le premier livre me parait correct. (les chiffres sont approximatifs et datent de quelques semaines ou mois – je ne sais plus quand j’y ai regardé pour la dernière fois ).
C’est la seule série que j’ai sur Kobo, mais j’y ai également mis une autre nouvelle « la chaleur de son étreinte » qui n’est pas mise en avant par un gratuit. Je n’en ai vendu que deux sur cette plate-forme. Vous comprenez donc qu’un appel du pied avec un livre offert fait une sacrée différence !!!!
J’envisage donc de faire des préquels pour mes séries, si je dois les mettre sur Kobo. Sinon c’est inutile, je n’aurai aucune visibilité. En fait, je suis déjà en train d’y travailler pour « Demoiselles d’honneur » dont le premier volume ne me semblait pas être un préquel évident. Et cette envie rejoint celle que j’ai de revoir certains de mes livres. Du coup, j’ai devant moi, une masse énorme de travail sur mes textes et une motivation en dents de scie.

J’ai toujours écrit dans l’impulsion du moment sans jamais réfléchir à une vraie stratégie. Naturellement, ça marche jusqu’à ce que ça coince ! Je me rends compte que mes séries ne sont pas équilibrées en nombre de pages par volumes. De plus, chaque fois que je me suis lancée dans un nouveau projet, je n’avais réfléchi en profondeur à l’univers complet de mes personnages.
Bref ! En trois ans j’ai mûri. Et mon écriture aussi, je suppose. Je veux mettre de l’ordre dans tout ça, faire un lifting à mes écrits. Mais comme je suis incapable de tenir un délai ces dernier temps, je ne sais pas à quel rythme je vais me mettre à jour de tous ces changements. D’autant que je veux également les boucler du moins « les filles du vignobles » et « orages ». Pour « Demoiselles d’honneur’, je n’envisage pas de fin avant un bon nombre de volumes (la famille est nombreuse ).

Comme vous le voyez, je ne suis pas totalement disparue des radars, je suis juste au ralenti ! Mais promis, je me réveille bientôt !

Je vous donne une date de sortie pour le troisième volet dans un prochain billet.

00-laurine-promo1

coussin text appeal

 

Sybil LANE ! Le retour !

Étiquettes

, , , , , ,

Youhou ! Après trois mois, il était temps que je manifeste sur le blog !

Bon, je vous fais un résumé pour toutes celles et ceux qui se demandent si je suis encore vivante !
En janvier et février, je travaillais sur les corrections d’une nouvelle que j’avais prévu pour la Saint-Valentin. Mais j’ai calé. Je ne sais pas ce qui s’est passé. Je n’arrivais plus à travailler pendant cette période, alors j’ai fini par laisser tomber. Quand on n’y arrive pas, on n’y arrive pas ! Et la Saint-Valentin étant loin derrière nous, j’ai rangé ma petite histoire. Je retravaillerai dessus l’année prochaine.

J’ai vécu une grosse période de calme jusqu’à début avril où je me suis relancée avec le camp Nano. (Pour les non-initiés, il existe un organisation qui encourage les écrivains du monde entier à écrire un roman en un mois en novembre. Mais en avril et juillet, il y a des versions plus light pour encourager les auteurs. Et moi ça m’a été super utile ! )
J’ai commencé le mois d’avril en travaillant sur le troisième volet de ma romance historique – les filles du vignoble. Et soudain vers le 20 avril, j’ai dérapé. J’avais une idée qui me trottait dans la tête, et je n’ai pas résisté, je me suis lancée dans ce nouveau projet.
Ma crainte était de commencer quelque chose et de ne pas aboutir (ça a tendance à m’arriver souvent ces derniers temps ^^ ). Mais avec une moyenne de 3000 mots par jour, j’en suis venue à bout en cinq jours. Du coup, j’ai poursuivi avec un second volume, puis un troisième.

Et ça m’a fait du bien ! Je suis super contente d’avoir autant écrit ces dernières semaines. Je suis restée en silence radio sur le blog par appréhension. Je voulais avoir abattu beaucoup de travail avant de parler de ces prochains livres, tant j’avais peur de ne pas arriver au bout. Mais j’y suis arrivé. Et les choses vont vite car le premier volet est sorti  ! YES !

Voici donc : Le goût de Clémentine  sur Amazon. Il est à seulement 99 centimes !

Clèm pitch blog

Comme vous allez pouvoir le découvrir, je me suis amusée avec les prénoms. J’ai donné à toutes les héroïnes des noms en -ine. Ça m’a pris comme ça ! Je suis le chef d’orchestre, alors je peux bien me permettre une ou deux fantaisies de temps en temps. Est-ce plausible 3 frères qui rencontrent 3 jeunes femmes avec des prénoms qui ont la même terminaison ? On s’en fout !
Pour les mecs aussi, j’ai joué avec les prénoms. Ils sont tous courts, car je leur ai collé un nom de famille à rallonge. Vous le découvrirez dans le volume 2.
J’ai vu passé ces derniers temps des articles sur l’art de bien choisir le prénom de ses héros, de bien les intégrer à leur environnement.  Là, j’ai été joueuse !

Donc pour toutes celles qui attendent la fin des « filles du vignoble », je reprends l’écriture des aventures de Laurencie, après les corrections de mes trois nouvelles. Pas d’inquiétude, les deux tiers sont déjà écrits !

Et j’ai plein de projets, mais je n’en parle pas car j’ai peur de ne pas arriver au bout ^^ !

À bientôt ! (oui ! je suis officiellement de retour ! Mais je ne sais pas pour combien de temps)

 

 

Le roman de ma semaine #5-2016

Étiquettes

, , , ,

BOUTON - ma semaine4S’il y a des semaines où il ne se passe pas grand chose, il y en a d’autres où les sujets se bousculent. Comme moi, vous n’avez pas échappé à la réforme de l’orthographe qui réveille les médias sociaux après 26 ans de léthargie. Tout le monde a donné son avis, c’est donc mon tour ! Je dois dire que je n’en reviens pas de la virulence de certains. OK ! Moi aussi, je suis attachée à la langue et la volonté de communiquer et me faire comprendre avec le plus de justesse (enfin, je suppose que c’est à cela qu’une langue sert en premier), mais quand je vois tous les raccourcis faits. J’ai lu des arguments comme un « nivelage par le bas » ou des arguments politiques ( forcément c’est la faute du gouvernement ! ) ou encore les défaillances de l’éducation nationale.
Pour vous faire une idée juste selon moi, allez voir cet article. J’y ai pris l’image ci-dessous pour vous donner un premier éclairage sur cette « grande révolution ».

réforme orthographe

Que c’est agaçant tout ça ! C’est élitiste et réactionnaire ! Je ne me prends pas autant la tête ! Je vais laisser l’accent circonflexe là où je le mettais ! Et si les enfants apprennent autrement, et qu’ils y arrivent pus facilement, tant mieux pour eux, car c’est le but !
La langue a toujours évolué, il est naturel qu’elle continue, même si c’est à coup de décret de loi ! Je trouve le débat dépassé et que les choses auraient dû changer il y a déjà 26 ans quand la loi est passée.
C’est une certaine élite qui s’exprime contre cette évolution. Elle oublie un peu vite que nous sommes 66 millions de Français et que chaque année 20 % des enfants qui entrent en sixième ne maitrisent pas la langue. Si l’on gomme quelques illogismes orthographiques, ça ne sera que mieux. La priorité pour la plupart des Français n’est pas d’écrire sans faute, mais de communiquer et de se faire une place dans notre société. La langue est un moyen, pas un but en soit.
À l’heure où, quasiment chaque week-end, je cours les salons étudiants et les portes ouvertes d’écoles et universités avec mon fils, je réalise que la masse d’apprentissages est tellement conséquente que si certaines d’entre elles sont allégées, ça n’est pas une mauvaise chose.
À vrai dire, le débat me paraît même dépassé. On se chamaille sur la réforme de l’orthographe, mais très rapidement la question sera sur l’usage même du stylo et de l’écriture cursive au profit de l’écriture numérique. Oui ! Dans quelques années, les enfants n’utiliseront plus le papier ! Là encore, la France s’enlise dans ses questionnements, alors que les pays nordiques et certains états américains sont déjà entrés dans ce nouvel ère. J’ai vu quelques reportages où des petits américains vont à l’école avec pour seul outil une tablette numérique sous le bras.
Je trouve qu’ils sont dans le vrai. Ils seront plus prêts que nous, Français, pour le monde qui nous attend ! Alors franchement, accent circonflexe ou non…

J’enchaine avec un sujet plus léger. Comme vous le savez, j’écris de la romance et j’aime tomber sur des articles qui parlent de ce thème, car il faut bien le dire, ils sont rares !
Pourtant cette semaine j’ai eu la surprise de lire de textes sur ce sujet. Le premier est : la romance n’est pas de la pornographie, et le second le coming out littéraire de Juliette Di Cen. Les deux auteures vous en disent un peu plus sur la romance et expriment leur agacement sur tous les amalgames et préjugés.

C’est devenu une habitude, comme chaque semaine retrouvons le grand livre des listes de la Duchesse d’Erat.
Là encore, un thème intéressant : les voyages que nous aimerions faire, les endroits où nous rêvons d’aller, que nous avons noter dans notre liste de choses à faire absolument, mais pour lesquels nous n’avons jamais le temps. Ces endroits nous font rêver, enflamment notre imagination.

Mes voyages de rêve :
À la lecture de la proposition, j’ai tout de suite fourmillé d’idées.

1/ Je n’ai jamais fait de croisière, et je ne sais pas si je suis faite pour ce genre de voyage, mais la tante de mon mari m’a fait rêver, il y a quelques mois. Dès qu’elle sera débarrassée d’un problème de santé, elle compte faire une croisière transatlantique jusqu’au Brésil. Et là franchement, je me vois bien partir pour trois semaines entre loisirs, visites et longs moments d’écriture avec vue sur l’océan.

croisière brésil

2/ Je ne savais pas vraiment qu’il existait un tas de croisières transatlantiques. Dans cette liste, j’aurais forcément mis les Caraïbes. J’ai encore dans la tête les recherches que j’ai fait pour mon livre « Orage tropical ». Alors dans le même esprit que la première proposition, pour prendre le temps : une croisière dans les Caraïbes au départ de Marseille. (Je précise, je ne suis pas sponsorisée par CostaCroisières ! Je voulais juste illustrer mon propos ! lol )
croisière Caraibes

3/ Encore une manière de profiter autant du voyage que de la destination : Le Shongololo express dans le sud de l’Afrique. Une espèce de balade de luxe en train, un Orient Express qui traverse les réserves animales et toute la beauté de l’Afrique.
shongololo express

4/ Un road trip aux États-Unis, et pas un petit ! J’ai le droit puisque je suis en plein rêve.

etats unis

5/ Je reviens à du classique avec le Canada, Québec, Montréal, le Saint-Laurent, les baleines bélugas, tout ça…

Sinon, je veux voir les capitales d’Europe et pas seulement. Mais je me suis amusée à citer des rêves inaccessibles (enfin pas avant un avenir lointain), des vacances où tu prends le temps de découvrir, de rencontrer et d’écrire.

Et ma petite phrase habituelle :
( Ce que je pense de moi quand je vois le temps que je passe à imaginer des histoires que je n’écris pas toujours ! )

sybilnote5